Ecole de foot, Vie associative

Une semaine de stage enrichissante pour les 10-12 ans (Vacances de la Toussaint)

Posté le

La semaine passée nous avons proposé un stage vacances à nos jeunes licenciés du Stade Bordelais. Au total, 16 joueurs de 10 à 12 ans étaient présents pendant cette deuxième semaine de Toussaint. Lucie Grosset-Janin, référente PEF (projet éducatif fédéral), a mené la semaine de stage pour les jeunes lions accompagné de plusieurs éducateurs du Stade Bordelais. Nous lui avons posé quelques questions.

 

Comment les journées du stage se sont-elles déroulées ?

« Le programme du matin était ciblé sur le perfectionnement football, c’est-à-dire différents ateliers techniques, tactiques et de finition animée par les éducateurs des catégories jeunes (Jérôme, Patrick, Lucas, Damien et Mouss’). De plus, Yohan, préparateur physique au Stade Bordelais, a également mené une spécification sur la préparation physique en abordant les thématiques : vitesse, explosivité, motricité et coordination. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

«La fin de la matinée était ciblée sur les étirements du sportif : comment, pourquoi et quand s’étirer correctement ? L’idée était de leur faire comprendre et ressentir les bons mouvements pour s’étirer correctement aux bons moments afin qu’ils puissent le mettre en application dans les années à venir.»

«Après la pause déjeuner, ils ont pu jouer et découvrir pour certain la Thèque qui est un jeu sportif ressemblant au baseball. Les enfants se sont pris aux jeux et à la compétition et se sont donné à fond.


Ensuite, les après-midis ont été agrémentées de divers sports comme le soccer five (foot en salle), une initiation au CECIFOOT, une course d’orientation ou encore des ateliers à thème. »

 

Qu’est-ce que le CECIFOOT ?

«Le CECIFOOT, appelé aussi football à cinq déficients visuels ou football à cinq DV, est un handisport pratiqué par des athlètes déficients visuels. Le cécifoot s’inspire du football. Il suit les règles de la FIFA, avec des aménagements pour tenir compte du handicap des joueurs (ballon sonore, terrain fermé et réduit). Pour l’anecdote, cette discipline a fait son apparition pour la première fois aux Jeux Paralympiques d’Athènes en 2004.»

 

Pourquoi avoir abordé cette activité auprès des jeunes licenciés ?

« Le but était de leur faire découvrir cette discipline qu’il pouvait ne pas connaître et montrer qu’il y à d’autres manières de pratiquer le football. Le but était de les éveiller à l’inclusivité, à l’acceptation de la différence et leur montrer qu’il y a d’autres manières de pratiquer le football. Une activité enrichissante qui fait appel à d’autres sens où la communication est primordiale pour la progression. »

 

Quelles sont les autres thèmes étudiés durant cette semaine de stage ?

« Nous avons souhaité aborder divers sujets sur l’hygiène de vie notamment le sommeil, la récupération et la nutrition avec les jeunes. Aborder ces thèmes est très important pour nos jeunes, surtout s’ils souhaitent devenir meilleur et persévérer dans la pratique du sport, il est bon de commencer à leur âge à prendre les meilleures habitudes qu’ils soient. Bien récupérer avec un sommeil de qualité, bien se nourrir, les choses à éviter qui peuvent affecter la performance physique et sportive.»

Une semaine riche en émotions, beaucoup de sport mais pas que, un mot à rajouter ?

« Merci à toutes les personnes qui ont permis de réaliser ce stage et qui l’ont fait vivre, et merci à tous les jeunes lions pour leur investissement et leur énergie tout au long de cette semaine passée. »

Lucie Grosset-Janin, référente PEF (projet éducatif fédéral)