Coupe de France, National 3

« Nous montrer vigilants »

Posté le

Arrivé l’an dernier au Stade bordelais et auteur d’un gros début de saison dernière, Sullivan Martinet repart sur les mêmes bases. Habitué aux exploits en coupe avec son ancien club de Granville, l’attaquant espère bien rééditer ce parcours avec les Lions

Sullivan, que t’inspire ce match à Saint Emilion?

Il s’agit de la coupe, une compétition à part. Nous avons beau évoluer deux divisions au dessus de cette équipe, il faudra nous montrer vigilants. En coupe, tous les adversaires sont difficiles à jouer, on voit pas mal de surprises. Il ne faudra pas prendre cette équipe à la légère et faire la différence pendant le temps réglementaire car les tirs aux buts peuvent s’avérer très aléatoires. Pour notre part, nous prenons cette rencontre comme un match de championnat.

La coupe de France peut-elle constituer un objectif?

L’an passé, nous nous étions arrêtés au 5e tour. Mais cette année, je sens que tout le club a des envies d’aventure dans cette épreuve. Et pour cela, nous comptons surfer sur nos bons résultats en championnat pour aller le plus loin possible.

Est-ce un handicap de se déplacer?

Domicile ou extérieur, tous les matchs sont disputés, délicats. Nous avons deux divisions d’écart avec nos adversaires du jour mais ce n’est pas du tout une garantie. A nous surtout de faire le travail en nous concentrant sur notre jeu.

Comment juges-tu ton début de saison personnel?

Il est plutôt bon. J’ai participé à tous les matchs en qualité de titulaire, j’ai donc pas mal de minutes dans les jambes et j’ai trouvé le chemin des filets. Je tente d’apporter à l’équipe ce pour quoi je suis sur le terrain, c’est à dire d’être efficace à la finition.

 

Coupe de France . 5e tour : Saint Emilion (R2) – STADE BORDELAIS

Samedi 16 octobre à 19 heures à Saint Emilion