Ecole de foot, Féminines, Interviews

INTERVIEW NATACHA BERTON

Posté le

Entrevue avec Natacha Berton, responsable du Pôle Féminin du Stade Bordelais

Le Stade Bordelais comporte une section féminine conséquente, allant de l’école de Football pour les plus jeunes aux trois équipes seniors qui la composent. Responsable de ce pôle, Natacha Berton est également à la tête de l’équipe féminine première du club, actuellement classée 7ème du championnat de Régional 1.

En effet, la formation entraînée par Natacha, qui a pour objectif d’être dans la première moitié du classement de la poule B de R1, composée de 10 équipes, compte 9 points en autant de matchs disputés. Avec deux victoires, trois nuls et quatre défaites, la phase allée des seniors féminines est contrastée comme l’explique leur coach: «C’est un bilan assez mitigé. Notre objectif initial est de terminer parmi les 5 premières équipes de R1. Au vue de la première partie de saison, je pense que ça va être compliqué. On a raté l’occasion de prendre les 3 points, voire même le point du nul, face à des équipes qui semblaient pourtant à notre portée et, au contraire, nous sommes parvenues à accrocher des équipes jouant le haut de tableau».

Ces résultats s’expliquent notamment par un manque de régularité dans la qualité des performances de l’équipe de Natacha, que les joueuses et cette dernière vont tenter d’effacer au cours des mois à venir : « Nous ne sommes pas assez régulière et constante dans nos efforts et, malheureusement, les résultats n’ont pas été très réguliers sur cette première partie de saison. Il faut espérer que la seconde soit davantage qualitative dans ce que nous proposons et également quantitative sur le plan comptable afin d’engranger des points et de terminer plus haut dans le classement ».

Concernant les autres formations de la section féminine, qui contient notamment deux autres équipes seniors, deux équipes U17, une équipe U13 ainsi qu’une équipe U10, les objectifs varient selon le niveau : « L’objectif de l’équipe B des seniors est d’être promue en R2 mais pour cela, l’équipe première doit atteindre ses objectifs car une division d’écart minimum est nécessaire entre les deux formations. L’objectif des U17 évoluant en R1 est quant à lui de terminer le plus haut possible, en ayant un bon niveau, sachant qu’il n’y a pas de montée en fin de saison ».

La situation sportive du pôle féminin du club est donc tout à fait satisfaisante au vue du grand nombre de joueuses qui le compose et de la volonté persistante des différents éducateurs et éducatrices à vouloir faire progresser leur effectif : « Sportivement, il n’y a pas grand chose à améliorer. La situation actuelle est déjà très bien, nous sommes l’un des seuls clubs de la Ligue Nouvelle Aquitaine à avoir 3 équipes seniors et nous allons continuer de travailler pour faire progresser les filles ».

Cependant, en vue de la saison prochaine et des éventuels nouveaux objectifs des diverses équipes féminines, la structure et le cadre dans lesquels s’effectuent les séances d’entraînements, de l’équipe première en l’occurrence, ne semblent pas optimales et propices à une nette progression, comme l’explique Natacha : « Sur le plan extra-sportif, en revanche, les points importants à améliorer concernent les installions sportives qui sont vétustes. Nous nous entraînons principalement à Ste Germaine, sur le terrain d’entraînement, qui est très limite, surtout en ce moment. Il y a également une à deux séances par semaine à Bordeaux Lac où nous avons accès aux synthétiques lorsque le planning n’est pas déjà trop encombré par les entraînements de la section masculine ou lorsque les pelouses ne sont pas inondées. Ce n’est donc pas toujours évident et je pense que c’est un paramètre qui est effectivement à améliorer si nous voulons monter d’un cran niveau objectif et ambition ».