Non classé

J-1 : Interview de Matthis Jourdan avant le Derby

Posté le

Après Guingamp, Matthis Jourdan a choisi de poser ses valises au Stade bordelais à la fin de l’été dernier. Une opportunité de se relancer pour l’attaquant breton qui entend bien rattraper le temps perdu. Les Lions ont tout à y gagner.

Matthis, comment as-tu vécu cette longue période sans match de championnat?

C’est vrai que du fait des trous dans le calendrier et notre match reporté face à Saint Pryvé Saint Hilaire, nous sommes restés trois semaines sans jouer. Ça fait bizarre à ce stade de la saison, c’est même énorme comme inactivité.

Comme s’est passée la reprise?

Nous étions sur une bonne dynamique et il était dommage de la casser. Mais nous restons sur un bon point ramené de Saint Etienne (0-0). On est en train de se créer un projet de jeu en commun. On commence a bien se connaître, à voir les automatismes venir. Tant mieux car nous avons un maintien a aller chercher.

L’équipe ne joue que le maintien?

On constate que la zone rouge n’est pas loin derrière nous. Nous savons que ça va être chaud jusqu’au bout mais ça va mettre du piment. Pour autant, nous ne ressentons pas de pression. On ne doit pas jouer avec de la crainte. Un match reste un match et nous ne devons pas nous projeter mais plutôt nous concentrer sur nos adversaires du jour.

Justement, que représente pour toi un derby face aux Girondins, toi le rennais d’origine?

Il eest évident que personnellement ce derby n’est pas à la hauteur d’un Rennes-Nantes. Mais un derby reste un derby et ça nous tient toujours un coeur de le remporter. Comme on dit en Bretagne, un derby ça se gagne. Mais là encore je ne ressens pas de pression particulière.

Racontes-nous ton parcours?

Après avoir été formé à Brest, je suis parti une saison à Borgo en Corse avant de revenir à Guingamp jusqu’à l’été dernier. Mais des blessures ont stoppé ma progression.

Pourquoi avoir opté pour le Stade bordelais?

Mon agent connaissait Alex Torres. J’étais en phase de réathlétisation et le défi stadiste m’a séduit. J’avais envie de rebondir dans un club de bon niveau. Bordeaux est aussi une belle ville et je suis venu en confiance. J’espère maintenant aider l’équipe a travers des buts ou des passes décisives.

Quel est ton poste de prédilection?

Je suis gaucher mais j’aime jouer excentré droit ou en position de centre droit.