National 2

« Je prends du plaisir »

Posté le

Après une riche carrière de joueur, Jean-Yves De Blasiis a replongé dans le milieu du foot avec cette fonction d’entraîneur adjoint qu’il occupe chez les Lions depuis le début de saison. Une belle plus-value, asssurément.

Jean-Yves, que penser de Nîmes d’adversaire du jour ?

Tous les matchs sont importants tant que le maintien ne va pas être assuré. Nous devons aussi performer à domicile vu qu’à l’extérieur, nous sommes loin d’être performants.

Comment, justement, peut-on expliquer ce différentiel entre les résultats de l’équipe à domicile et à l’extérieur ?

On peut avancer plusieurs explications. Nous manquons sans doute de discipline, du à un manque de maturité. Nous manquons aussi de rigueur, on se laisse emporter par notre enthousiasme. On prend des buts largement évitables. Mais la N2 a ce côté dur, il ne faut jamais se relâcher.

Comment trouves-tu le niveau N2 ?

Il s’agit d’une division intéressante. Je m’attendais à un défi physique plus important pour être honnête. On a la possibilité de mettre en place du jeu. On voit que l’équipe la plus régulière, avec de l’homogénéité, de l’expérience s’en tire le mieux. Mais ce niveau est encore une fois très intéressant. Mais il interdit l’indiscipline et le manque de rigueur.

Quel est ton rôle en tant qu’entraîneur adjoint ?

J’essaye de donner un coup de main au coach et j’apporte un regard complémentaire à Alex. J’ai la chance que celui-ci me laisse beaucoup de place. Alex est un entraîneur qui partage beaucoup, et c’est très agréable de travailler dans ces conditions. Je prends du plaisir. Je sers de relais aussi avec les joueurs je tente aussi de capter mentalement ce qui va ou ce qui ne va pas dans le groupe.

Tu avais envisagé de prendre place sur un banc ?

Pas vraiment. Ces huit dernières années, j’étais chef de projet marketing aux Girondins de Bordeaux. J’ai eu l’opportunité de passer mes diplômes d’entraîneur mais le manque de temps m’a juste fait obtenir le BEF. L’envie est finalement venu sur le tard. L’an dernier, j’ai entraîné les U15 féminines des Girondins. J’ai apprécié. Je me sens à ma place sur le bord du terrain.

Tu as joué aux Girondins, à Caen, au red Star ou à Norwich notamment. Ce parcours de joueur pro t’aide-t-il ?

On retrouve les mêmes codes, on capte peut être mieux les choses. J’adore aussi l’approche mentale. Et le fait d’avoir été joueur ne peut être que positif.

Jean-Yves De Blasiis

Né le 25 septembre 1973

A joué à Bordeaux, Caen, Red Star, Norwich, Istres

1ere saison au club

Jean-Yves intime

Quel est ton stade de rêve ?                                                             Le Stade de France

Si tu avais trois objets à prendre sur une île déserte ?                Un couteau, une série de livres, un briquet

Ton film préféré ?                                                                               Deux jours à tuer

Une personne avec qui dîner ?                                                         Mon garnd père Robert Mariani

Un maillot a acheter ?                                                                        Le Malardeau des Girondins

Ta ville préférée ?                                                                                Bordeaux