Alexandre Torres communique

Après le succès à Fréjus Saint-Raphaël (0-1) qui assure le maintien aux Lions, Alexandre Torres a tenu a communiquer

 

« On l’a fait !
Merci à toutes les personnes du foot girondin, et au-delà, qui nous ont apporté leur soutien. Ça fait vraiment du bien ! On a lu vos petits messages aux joueurs au cours de la journée. Beaucoup venaient de clubs, d’entraîneurs, de joueurs, ou de proches. Malheureusement aucun des institutions fédérales ou de la municipalité…

On est ravis que le Stade Bordelais ASPTT puisse se pérenniser en N2. Les « rageux » peuvent patienter un petit peu.

Un groupe a accouché dans la difficulté, mais a accouché, sur la base de valeurs fortes de solidarité et d’engagement, qui nous parlent à tous, malgré tous les obstacles qui se sont dressés devant lui.

Des choix forts ont été pris en cours de saison, beaucoup de remises en question, individuelle et collective, pour arriver ENSEMBLE. C’est encourageant pour l’avenir et il faudra se baser sur les méritants pour continuer dans cette voie, auxquels nous joindrons des jeunes locaux ambitieux, opiniâtres, à l’écoute, et des joueurs plus value, combatifs, sur des postes ciblés… Si bien sur nous parvenons à avoir les moyens (de tout ordre) de nos ambitions. Dans le cas contraire, se maintenir relèverait encore une fois d’une sacrée performance. La N2 est extrêmement exigeante !

Pour y arriver, il convient dès à présent de capitaliser sur cette réussite pour faire avancer le club :

-Premièrement, et c’est le plus important, l’image du club doit tendre vers plus de sympathie et de convivialité. Sans ferveur populaire, sans soutien inconditionnel des supporters (surtout dans les moments difficiles), sans proximité avec les clubs locaux, il n’est pas envisageable de progresser. On essaie, avec le staff, d’entretenir cela mais nous sommes encore loin du compte. Comme toutes les initiatives sont bonnes à prendre je reste à la disposition de tous ceux qui veulent nous aider à développer des projets, à faire enfin un vrai club du Stade Bordelais ASPTT.

-Ensuite, en travaillant, vraiment, sur les infrastructures. Tout le monde sait que le Stade Sainte Germaine mérite un sérieux rafraîchissement et une pelouse de qualité. Il est pourtant le troisième stade girondin derrière le Matmut et Chaban, et pourrait accueillir dans de bonnes conditions, un club local et des manifestations structurantes ponctuelles pour Bordeaux Métropole. Quel potentiel inexploité ! Nos conditions d’entraînement sur les Antennes de Bordeaux Lac sont également indignes d’un club dont les seniors et les jeunes œuvrent aux meilleurs niveaux. Les U17 Nationaux, mieux classés en championnat que de nombreux clubs pros, les U19, en tête de la DH depuis plusieurs saisons, la N2, ainsi que les autres catégories, se croisent sans jamais se rencontrer sur un site sans foyer, sans lieu de vie unique, dans des vestiaires au-delà du vétuste, et des terrains de qualité très fluctuante. Et je ne parle pas du fait que le week-

end nos équipes se partagent entre Ste Germaine, le Lac, Stehelin, Daney, Charles Martin… Faute de moyens certes, mais aussi de volonté. Dans ces conditions c’est un miracle pour nos éducateurs d’entretenir de tels résultats sportifs, et il est quasi impossible pour le club de jouer son rôle éducatif et social, de développer le lien et le sentiment d’appartenance auprès de nos licenciés. Nous sommes très dynamiques et motivés mais avons besoin de l’accompagnement réel des institutions et de la municipalité.
-Enfin, en développant de manière intelligente et dans une relation « gagnant gagnant » les partenariats avec le tissu économique local. Nos dirigeants sont passionnés, engagés de manière incroyable, et méritent d’être soutenus. Nous allons très rapidement structurer le club en ce sens pour booster le projet sportif : avancer ensemble, en jeunes et seniors, vers la meilleure qualité de pratique et d’encadrement pour former les meilleurs footballeurs, et les individus les plus respectueux des règles et de l’autre. La FFF vient de nous attribuer le Label ELITE, garant de ce savoir-faire, à nous de le faire encore grandir !

Encore merci à tous, Allez les Lions ! »