National 2

Grasse-STADE BORDELAIS ASPTT

Posté le

Samedi 13 janvier à 18 heures à Grasse

Premier match de l’année 2018 pour les Lions qui se déplacent à Grasse, une équipe promue qui avait donné du fil à retordre au collectif d’Alex Torres. Un match aller qui avait débouché sur un résultat nul 1-1. Dans le dur, les stadistes se doivent de ramener un quelque chose de leur déplacement. Alex Torres fait le point.

Alex, comment appréhendes-tu ce déplacement à Grasse?

Il s’agit déjà d’un très long déplacement. Nous allons prendre l’avion mais ce déplacement va nous prendre trois jours. Il faut en plus toute une logistique sur place. C’est donc un voyage inhabituel mais nous devrons tout mettre de notre côté pour aller chercher des points.

Les Lions n’ont plus joué depuis le 20 décembre. Cette coupure a-t-elle été profitable?

La trêve nous a fait du bien. Nous étions sur une dynamique très négative avant cette coupure. Là, je vois que depuis la reprise, le groupe vit bien, s’entraîne de façon positive et sérieuse. On espère maintenant que cet investissement va porter ses fruits.

Quel souvenir gardes-tu du match aller?

Nous avions affronté une équipe très joueuse, notamment en première période. Cette équipe de Grasse est néanmoins dépendante de son attaquant Campéon, auteur de 11 de leurs 14 buts. Mais il s’agit d’un adversaire très valeureux. Je m’attends à un match très difficile, joué sur un synthétique nouvelle génération. ça va être compliqué mais nous n’y allons pas en victime.

Les nouveaux seront-ils sur le pont?

Arthur Dallois sera dans le groupe. mais nous devrons faire sans Gérard Roland et Mathieu Blasco, tous deux suspendus et bien sûr Ugo Gostisbehere, victime d’une rupture des ligaments et absent de longs mois.

V.F.