Marignane-STADE BORDELAIS ASPTT

7e journée de N2

Samedi 30 septembre à 18 heures à Marignane

En déplacement chez le leader, auteur d’un sans faute depuis le début de saison, les Lions entendent perturber l’ordre établi comme l’espère le milieu de terrain Mathieu Blasco.

Mathieu, les Lions se déplacent à Marignane, le leader invaincu. Le leitmotiv, on imagine, est de créer une certaine surprise ?

Il faut que nous nous déplacions en étant ambitieux, en voulant aller chercher des points là-bas. Ça me plairait bien de les faire tomber. J’avais déjà joué contre eux avec Bayonne voici deux ans mais là, je pense que nous affronterons une toute autre équipe.

Comment as-tu trouvé le début de saison de l’équipe ?

En fait, je suis un peu mitigé par ces premiers matchs. Je pense que nous aurions pu prendre quelques points supplémentaire. Nous aurions pu alors mieux faire. Mais il n’y a rien de catastrophique. Le groupe possède un gros potentiel et nous continuons à bien travailler durant la semaine.

Sens-tu une progression du collectif depuis la saison dernière ?

Nous avons passé un palier par rapport à l’an dernier. Le recrutement de l’intersaison nous a fait du bien. Nous avons intégré pas mal de nouveaux. Et puis nous, nous avons une année de plus de vie commune. Collectivement, nous sommes dans la même lignée que l’an dernier.

Tu as loupé le début de saison pour la bonne cause. Tu disputais les mondiaux universitaires à Taipei avec l’équipe de France en compagnie de Ugo Gostisbehere. Un mondial perdu en finale 1-0 face au Japon. Qu’en reste-t-il ?

L’expérience a été extraordinaire au niveau humain et sportif. Je n’aurai jamais pensé représenter mon pays dans une compétition internationale. J’ai cependant ressenti une énorme déception d’avoir perdu en finale. Ça a été dur pendant un moment. Maintenant, je serai encore sélectionnable dans deux ans pour les Mondiaux qui auront lieu à Naples. Pourquoi pas se rattraper à ce moment là.

V.F.

Attachment

M.Blasco