« Plus le droit à l’erreur »

CFA 2

Anglet-STADE BORDELAIS

Samedi 15 avril à 19 heures à Anglet (Stade Saint Jean)

Les Lions vont disputer un vrai match au sommet à Anglet. Premiers, les stadistes comptent trois points d’avance sur des basques qui l’avaient emporté à l’aller (0-3). De quoi aiguiser l’appétit de Gérard Roland. Une certaine revanche habite le défenseur central.

Gérard, ce match à Anglet constitue-t-il un vrai sommet ?

A force de faire de mauvais résultats et de ne pas avancer, l’écart s’est resserré. Nous n’avons plus que trois points d’avance sur Anglet et deux sur Limoges mais nous possédons encore de l’avance sur ces équipes. Par contre, il est certain que nous n’avons plus le droit à l’erreur. Je pense même que le championnat peut se jouer samedi à Anglet.

Tu as encore en travers de la gorge le match aller gagné par les angloys ?

Pour moi, oui, il s’agit d’une revanche. C’était notre première défaite. A nous maintenant de leur montrer que nous sommes les leaders du championnat. Il existe en plus une certaine rivalité entre nous. De toute façon, à l’instar de ce qui se passe dans le Tour de France, il ne reste que les cadors à la fin de la course. C’est pareil pour nous. Mais maintenant, il faut se découvrir.

L’équipe ne s’est-elle pas endormie sur son bon début de saison ?

Je pense que nous nous sommes un peu reposés sur nos qualités individuelles. Mais il ne faut que nous oublions nos forces. Nous ne vivons pas une période de pleine confiance. Mais je ne ressens pas de la peur mais juste un certain relâchement sur quelques matchs.

Vincent Ferrandon

Photo : Régis Hazenfus